Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L'Heure du cryptage quantique a sonné.

En révélant que la NSA piratait les communications du monde entier, Edward Snowden , a fait plus que dénoncer un scandale, il a dévoilé que l'actuel cryptage des données numériques était faillible et obsolète...

 

 

 

Vous vous demandez peut-être si votre ordinateur est protégé des vols d'informations quand vous vous connectez à internet ou que vous accédez à un réseau sécurisé comme votre banque ?

 

Eh bien jusqu'à récemment beaucoup pensaient que les détails numériques de leurs vie privée étaient protégés par des sois disants systèmes de cryptages infaillibles ...

 

Mais Edward Snowden le grand ennemi des Etats unis réfugié en Russie ,  à démontré le contraire...

C'est le 21 octobre 2013 que le journal Le monde apprenait aux Français qu'entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013 , pas moins de 70 .3 millions de leurs données téléphoniques étaient écoutés par la NSA .

 

La NSA je précise , c'est plusieurs Milliards de dollars d'investissement par an par les Etats-unis.. 

 

Contestant sa culpabilité , se réfugiant sous la bannière de la lutte antiterroriste , les Etats unis , espionne au nom de la fameuse lutte anti-terroriste tout le monde, partout, tout le temps...    

 

Snowden agace fortement l'administration américaine en affirmant, preuves à l'appui ,que les États-Unis ont trouvés le moyen sournois de se jouer d'un système inviolable et reconnu par tous les spécialistes du cryptage, le cryptage des fichiers numériques...

 

 

Ce cryptage ne concerne en réalité que les données circulant dans le réseau, on l'utilise dans les connexions connues de tous le "https" tel ceux des banques et des administrations ,ainsi que pour le transfert de fichiers entre l'ordinateur et le cloud (l'ensemble des serveurs distants accessible par le net) de meme que le traitement et l'echange de dossiers médicaux, documents administratifs, documents personnels, secrets industriels, et commerciaux etc..

 

Les données dites sensibles, sont stockées dans les serveurs de grandes firmes de la toile, sous forme crypté durant parfois des années...

 

Le cryptage comment se maintient-il ?


C'est quasiment toujours le même, une méthode telle que les données (données sous forme de 0 et 1) sont mélangés par une série d'opérations assimilables à un assemblage de plusieurs crêpes l'une au-dessus de l'autre ...(ou de pates feuilletée selon les gouts ...)

 

 

Suivant un plan de manipulation qui dépend d'un nombre secret : la clé , d'une longueur type de 128 bits (celle qui fabrique les clés de cryptage que l'on voit partout).

 

Seuls ceux qui disposent de cette clé peuvent déplier le message pour lui réstituer sa forme d'origine , peu importe à ce moment là que le message crypte soit lu par des espions ou pirates , il faudrais essayer 2 puissance 128 combinaisons possible soit 340 milliards de milliards de milliards de milliards de combinaison pour arriver à le déchiffrer complètement ...impossible donc meme avec les plus gros supercalculateurs americains , quils soient en réseau ou non...du moins pas avant plusieurs années..

 

 

En realité , cette methode n'est donc pas inviolable,car le point faible réside dans l'étape dite de négociation de la clé qui précède le cryptage au cours de laquelle les deux interlocuteurs definissent et  partagent le meme nombre secret or , les documents de Snowden , montrent implicitement que la NSA  s 'est illégalement engoufrée dans la brèche en extorquant directement les clés de cryptage aux firmes qui les possèdaient à l'origine..

mieux encore elle a manipulé en amont les algotithmes qui les produisaient voir les "cassait"  par des moyens agotithmiques hors norme et grace a des mathematicien équipés de systèmes informatiques surpuissant ayant des capacités de calculs incroyablement elevée (je parle ici de l 'ordre de 27 millions de milliards d'opérations de calculs par seconde !) ....

 

 

C'est en effet le générateur de nombre aleatoire de la fameuse firme RSA security censée produire les clés secrètes qui a été pipée par la NSA avec l 'accord du National Institue of Standards and Technology( équivalent à l'Institut National de la Propriété Intellectuel francaise) qui a ensuite homologué le produit en 2006 ,  RSA security à procédé ensuite au rappel général de tous ses produits...

 

L'autre révèlation,c'est une avancée mathématique significative qui se serait produite en 2010 , qui permet de casser plus facilement certains algorithmes de cryptage..en fait , pour que deux personnes se mettent sur la même clé secrète, il faut non seulement la générer mais aussi la transmettre à l'autre.....par le réseau , sous la forme d'une devinette informatique très difficile à résoudre.....

 

Un cryptage de la clé ...pour ce qui est des algorithmes de RSA de loin les plus répandus et les plus fiables nous dit-on, cette devinette consiste à trouver les deux diviseurs d'un très grand nombre donné, peu importe que les espions ou pirates entendent l'énoncé de la devinette (là c'est une grande valeur de départ, un grand nombre quoi...) les seuls capables en pratique de résoudre l'énigme sont les deux qui détiennent les informations cruciales (la valeur du diviseur) sauf que, les cryptoanalystes de la NSA ont trouvés des méthodes mathématiques facilitant la résolution du problème jusqu'a ce que les clés partageant les communications deviennent accessibles par le calcul..

 

 

C'est ce qui s'est exactement passé en 2010 ... il faut le dire donc, le système actuel de cryptage est obsolète et désuet.. c'est du bidon et du gateau pour les experts de la NSA...

 

 

Il va donc falloir s'y faire , on a déjà été, sommes ou seront dans l'avenir espionnés par  la NSA , cela ne fait aucun doute...et même s'il faut savoir utiliser les méthodes de vol, d'extortions et de calcul ,  la fiabilité du système n' est plus garantie..alors comment retrouver la confiance me direz-vous..

 

 

C' est là que le miracle de la physique quantique intervient..

La physique quantique donnera naissance à la cryptographie quantique et c'est elle qui prendra le relais dans les 10 ans avenir au maximum.. 

 

Celle ci résistera à toutes les attaques de la NSA ou de n'importe quels informaticiens chevronés...alors de quoi s'agit-il : le cryptage quantique c'est d'abord un système qui à déjà été expérimenté en laboratoire par des physiciens il y a déjà plus de 20 ans...sur le papier il présente des gages de sécurité incroyable et largement supérieures à celles des méthodes classiques ...

     

 

D'une part celui-ci assurera les utilisateurs des écoutes de la ligne et rendra tout documents crypté definitivement indéchiffrable à n'importe quel espion qui n'aurait pas obtenu la clé au moment de son émission...

C'est une certitude car la confidentialité dans le partage de la clé ne reposera plus sur la difficulté à résoudre certains problèmes de mathématique mais sur les lois indépassables de la physique quantique : l'intrication...

 

 

L'intrication , en effet peut etre utilisé en informatique , celle ci a été decouvert (un saut sur le web et vous verrez ce que c'est exactement) en 1930 et elle contraint deux particules distantes à réagir simultanément quand l'une des deux est perturbée et prends le soin de générer un nombre secret confié à des appareillages quantiques situés chez les deux interlocuteurs qui engendrent des signaux lumineux constitué de groupes de photons intriquant chacun des signaux de lumière "cohérent" contenant une information élémentaire (0 ou 1) codée dans un paramètre quantique , cette serie de signeaux envoyée par l'un et recu par l'autre constitue donc la clé secrète .

      

 

Contrairement au système RSA, cet échange présente deux avantages : d' abord le nombre ainsi formé (011011110 ...) est aléatoire par la nature même des lois quantiques ce qui constitue une clé idéal (il n'y a plus d'entreprises à pirater ou sur lesquelles faire pression )puis si une tentative est signalée sur la ligne, l 'un des correspondants le détectera de facto en raison de l'extrème sensibilité aux perturbations des systèmes intriqués ..la procédure peut alors être annulée et relancée automatiquement en quelques dizaines de millisecondes ...

 

C'est en fait l'étape cruciale de l'échange de clés qui est contrôlé et maitrisé.....Cette technique n'est pas connue de tous et est émergente mais elle est déjà utilisée par des institutions qui ont compris ses avantages indéniable.

 

 

Une centaine est déployée dans le monde à l'heure actuelle, le principal fabriquant est la firme suisse"idquantique"  ...celle-ci en a déjà vendu à certaines banques et à l'administration de défense des États unis pour le déploiement de son système de défense sur sa côte  ...d'autres comme Toshiba, Nokia ou Mitsubishi ont compris son utilité...

 

 

alors bien sûr quelques inconvénients sont à signaler: d'abord son débit qui nécessite une grosse teneur en fibres optique dans un seul tenant , donc l'utilisation seulement locale en dessous de la centaine de kilomètre (stabilité quantique oblige) puis le prix élevé : là ou le RSA coutait trois fois rien, un système quantique coute entre 50 000 et 100 000 euros ajoutez-y le système de cryptage (le même prix) et la location de la fibre 1000 euros le kilomètre par jour et par agglomération ...
Les experts sont toutefois unanimes, cette technique sera , dans 10 ans réduits à la taille
d'une carte mère et pourra être installée dans les appareilles de cryptage et les équipes y travaillent déjà .

 

 

Même si elles ne sont pas voué à remplacer l'ancien système RSA, elles viseront surtout à multiplier le palier sécuritaire et renforcer les réseaux locaux des institutions dites sensible, armée, banques, administrations ,états, et grappes de serveurs des grands groupes du web..Bien que celle ci ont deja été infiltrés par la NSA .

 

 

Le monde quantique sera sans conteste l'avenir de nos composants electroniques..  voili voilou

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de seddouki.foued.over-blog.fr
  • Le blog de seddouki.foued.over-blog.fr
  • : Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. Article 19 Déclaration des droits de l'homme
  • Contact

Recherche

Liens