Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 19:27

Le Real Madrid comme , Barcelone, Bilbao et Osasuna appartient aux socios .

 

Le President, Florentino Perez , est arrivé au debut avec un aval bancaire de 57 Milllions d'euros (En Espagne, pour posséder une entité sportive ou en être le président, on doit détenir 15% de son CA) .

 Perez amène avec lui le groupe industriel (Actividades de Construccion y Servicos) ACS dont il est le président. Cette entreprise est une des premières entreprise au monde dans la construction et gère 111,1 milliards de chiffre d’affaire ..

A cela s'ajoute que Florentino Perez connait très bien les banquiers.

Il a un accès privilégié aux financements des grandes banques espagnoles (notamment Grupo Santander, la plus grosse, et BBVA) et il peut se faire garantir des lignes de crédit lui permettant d’acquérir n’importe quel joueur ..

Un patrimoine extraordinaire car le Real a toujours été proche de la couronne d’Espagne, il lui doit d’ailleurs son nom (ce fut une onction royale de 1920)...Mais contrairement aux idées reçues, le roi n’a pas son mot à dire dans la gérance du club.

Certes le roi est un socio du Real mais c’est son droit et il a quelque fois usé de son influence pour aider les maillots blancs mais le Real est peu endetté (23 % de sa valorisation selon Forbes qui l’estime à 300 M$) ce qui est un ratio nettement inférieur à celui des clubs anglais.

 Le Real vend environ 2 millions par an ; le CA de la Liga toute entière en produits dérivés est de 145 M€ envirron.. Pas grand chose... Par contre, ça permet de renégocier plus avantageusement avec son équipementier… Selon  le cabinet Deloitte, le Real demeure en tête du classement mondial des clubs de football pour les revenus dégagés devant Manchester, le FC Barcelone et Chelsea .. Alors c'est sur la DNCG (celle qui empeche les clubs francais d'etre competitifs au niveau europeen , il faut le dire ..) n'existe pas pour ces equipes....

   La Direction Nationale de Contrôle de Gestion, l’organisme chargé de surveiller les comptes des clubs de football professionnels en France : c'est a elle  qu’est imputé l’échec des clubs français en Coupe d’Europe et leur incapacité à rivaliser financièrement avec les grandes équipes...

D'ailleurs les discussions vont bon train pour l’instauration d’une DNCG européenne qui mettrait tout le monde sur le même niveau. Cette proposition a pris du plomb dans l’aile avec la prise de position de Michel Platini. Le président de l’UEFA a réagi après l’intervention du président de la Premier League qui avait également rejeté ce projet...

 

Comme je le disais , l’actuel président merengue jouit d’une aura bien plus brillante auprès des interlocuteurs (banques et organismes de prêt mais aussi clubs et joueurs) que son devancier Ramon Calderon.

Disposant d’une batterie de revenus allant de la fréquentation du stade Santiago Bernabeu aux droits TV mirobolants, sans parler d’un merchandising des plus agressifs, le magnat de la construction sait comment utiliser à bon escient tous ces éléments, pour obtenir la recette de la viabilité économique.

D’ailleurs la structure du club,  lui permet, entre autres, de ne pas être « listé » parmi les compagnies de football traditionnelles et de fait, de ne pas être dans l’obligation de répondre d’éventuelles dettes et d’être prémuni contre de les OPA ou autres rachats de milliardaires désœuvrés...comme Chelsea ..ou Paris depuis peu ... 

Comment c’est possible ? Et bien c’est simple : Le Real comme le Barça appartiennent à des milliers de socios (électeurs de leur présidents et véritables maitres des destinées de leurs équipes) et possèdent donc un statut particulier qui leur offre une latitude rare d’un point de vue fiscal.

 Depuis 1997, les clubs espagnols ont le droit de négocier leurs droits télévisés individuellement. Le Real a vendu sa dernière fournée jusqu'en 2013. L’heureux acquéreur, la société Media Pro, a du s’acquitter de la bagatelle d’un milliards d’euros en 2006.. 150 millions d’euros par ans...

 Les contrats publicitaires, formule générique dont le supporter lambda ne comprend ni les tenants ni les aboutissants, est également une manne pour la formation royale.

 

D’où l’intérêt de recruter du « lourd » chaque année.Quand on sait que les partenaires du Real se nomment Bwin.com, Adidas, Coca-Cola, Audi, et Mahou (géant de l’alcool espagnol), on ne peut qu’entrevoir l’Eldorado ..

 Madrid a gagné la cruciale course à l’obtention des « marchés émergents » dans les années 2000, faisant référence au merchandising asiatique et aux droits TV dit « d’outre-mer » (résultante du fameux Beckham effect) en fait les fans d’une star suivent leur idole de club en club, dans un phénomène de « changement d’allégeance » prégnant...

 

Mieux qu’une poule aux œufs d’or, le Real dispose d’une boule aux multiples facettes financières.

La philosophie est la même sur le terrain que dans les bureaux cossus des hiérarques, jouer l’offensive et proposer du spectacle. A part les adversaires, qui pourrait s’en plaindre ?

 

En Espagne et plus que dans tout autre grand championnat européen, la poule aux œufs d'or que représentent les droits TV ne profitent en aucune manière aux petites équipes. Car en Liga, deux formations absorbent la presque moitié des 612,2 millions d'euros que versent annuellement la Ligue aux clubs professionnels ..

 La question divise mais les chiffres sont là : les 13 clubs espagnols les moins richement pourvus en droits TV ont moins gagné ensemble que le FC Barcelone.

 Le FC Barcelone encore a reçu 3,7 fois plus d'argent que le FC Valence...

Quant au Real Madrid de Cristiano Ronaldo, ses recettes générées par la télévision sont 22,7 fois plus élevées qu'au club de Getafe... On ne parle donc plus d'écart mais de gouffre financier entre les deux poids-lourds et le reste de l'Espagne.

Mais c'est aussi parce qu'existe cette rivalité séculaire entre deux des plus grandes équipes de la planète, que la Ligue espagnole génère de l'argent.

A chaque Clasico ses audiences qui explosent. Les 612,2M€ de droits TV tiennent, en grande majorité, à ce seul duel ...

Sur le plan sportif , en parlant de la rivalité Real-Barca , il est clair qu'actuellement le Barca est au sommet de son art et que le Real travaille a les ratrapper...il est sur la bonne voie avec une equipe qui , cette année , reste stable et se renforce avec Contreao et probablement la perle bresilienne Neymar dans les semaines qui viennent (pour ne citer qu'eux) 

Cette stabilité qui lui manquait , va lui permettre de corriger ses defauts et de progresser face au formidable jeu d'equipe du Barca...

Le Real , je pense , est sur la bonne voie pour contrecarrer la suprematie du Barca  ... je suis confiant pour qu'ils remplace l' hegemonie footbalistique du Barca cette année (meme si ce sera encor trop  juste je pense ) ou l'an prochain voir dans 2 ans (tres probable si Jose Mourinho reste..)

Mais en ce qui concerne la beauté du jeu..je ne pense pas qu'un jour une equipe surclasse le Barca ..

Partager cet article

Repost 0
Published by General du Pommeau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de seddouki.foued.over-blog.fr
  • Le blog de seddouki.foued.over-blog.fr
  • : Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. Article 19 Déclaration des droits de l'homme
  • Contact

Recherche

Liens