Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:22

La sourate intitulé "La caverne" dont la première partie est consacré aux gens de la caverne (ahl al kahf) se présente comme la version authentique d'évènements , transmis par des récits contenant entre eux des points de convergences ..

 

L'origine de cette histoire est connue car il s 'agit d 'un sermon élaboré par Etienne d'Ephèse (évêque de cette ville de 448 à 451 ) suite à la découverte , en octobre 448 des corps très bien conservés de sept jeunes gens dans la caverne du mont Célius (ou mont pion , aujourd hui Panayir Dag ) près d'Ephèse (Ville de turquie ancienne cité grecque) ..

 

Celui-ci suggéra l'hypothèse d'un miracle et imagina les différents éléments d'un recit destiné à ramener ses fidèles à  une croyance orthodoxe en la résurrection , alors que se répandait la théorie de l'hérétique Théodore , évêque d'Aegae , au sujet de la place du corps dans la résurrection .

La version la plus ancienne est rapportée dans deux homélies de Jacques De Saroug (521) sous la forme d'un récit présenté comme simplement édifiant dénué de tout fondement historique : à l'époque de l'Empereur Dèce (vers 250) de jeunes croyants chrétiens de bonne famille fuyant la persécution paienne se refugient dans une grotte (ou caverne) et sont rejoints par un berger et son chien ..

Ils s'endorment , leur esprits étant ravie au ciel et leur corps protégés par un ange ..

Dèce fit murer la caverne mais certains ouvriers , surs qu'ils allaient ressuscités déposèrent auprès d'eux des  plaques de plomb sur lesquelles ils avaient gravées leurs noms..

 

Plusieurs Siècles après un berger ayant renversé les pierres , la lumière entrant dans leurs caverne, ils se réveillèrent ..L'un d'eux sorti pour acheter des vivres , découvrit une ville devenue chrétienne et éveilla l'attention par le fait qu'il voulut payer avec une monnaie très ancienne.

 

 Il fut reconnue à ce moment là par un sage vieillards ..La présence des jeunes gens de la caverne souleva l'enthousiasme de tout un peuple et de ses chefs..

Ils moururent peu de temps après..on réclama pour eux une sépulture dans le plus grands grands dénuement , dans la caverne ..


On a recensé dix huits manuscrits syriaques s 'échelonnant entre le VII e et le XV e siècle de l'ère commune , émanant d'auteurs ayant vécu entre le VI e et le XIII e siecle ..

Mais il y a quelques divergences sur l 'endroit précis de cette aventure :

Plusieurs sources arabo-musulmanes parlent d'une ville nommées Afsus

(l'antique Arabissus) située en Cappadoce(situé à l'Est de la Turquie centrale) à laquelle Ephèse aurais été substitué..d'autres désignent une ville en Jordanie non loin d'Amman ..

Ces transpositions n'ont rien d'étonnant car le récit est lui même intégralement passé d'un contexte arabo-islamique et les jeunes gens sont souvent décrits non pas comme chrétiens mais comme "monothéiste véridique" ..

Le coran n'apporte pas de précisions sur leurs nombres exactes mais situe leurs durée dans la cavernes à 309 ans

<"Ils restèrent trois cents ans et ajoutérent neufs années" (Coran 18 verset 25 

Ce Chiffre est très symbolique car d'après l'Evangile Syriaque de l'enfance , Jésus serais né en 309 de l'ère d'Alexandre ..

Chez les Ismaeliens , comme chez les Azariqa(branche des kharadjites opposés à ali, compagnon du prophète) et les Qaramates, courant dissident de l'ismaelisme) trois cents neufs ans représente le temps de l'iniquité qui s'écoule pendant que les sept imams demeurent cachés ..

 

Ce temps se termine en 309 de l'hégire , pour inaugurer la révolte de l 'anti califat fatimide réalisant ainsi ce que les gens de la caverne avaient préfigurés ..

Pour les chiites duo-décimains les trois cents neufs ans sont la durée du règne du futur imam Mahdi ..Chez les sunnites les septs compagnons sont les saints des derniers temps ..

La période de trois cent neuf ans (trois cents  années solaires ) est comme une nuit de retraite mystique au sommeil spécial dont le terme est l'éveil ..

L'An 309 de l'hégire à été celui du martyre Al Hallaj (309/921  qui fut un mystique du soufisme  comdamné à mort pour hérésie ) qui passait pour devoir ressusciter les compagnons et enfin selon  Hampaté Ba (Ecrivain et Ethnologue adepte de la confrérie tidjania )la valeur numérique des lettres du nom de Jesus ('Isa) corresponds aussi à l 'anagramme totale des équivalents en chiffres des mystérieuses quatorzes initiales que l'on trouve par groupes de deux ou trois au début de certaines sourates du coran...

Comme le sermon de l'évêque d'Ephèse quelque cent cinquante ans plus tot, le coran présente l'histoire des gens de la caverne dans le contexte général de la question de la résurrection ..

 

Ce récit à une double fonction : confirmer la réalité de la résurrection des corps et présenter une expérience de la résurrection mettant en évidence l'une de ses modalités , à savoir que la mort n 'est autre qu'un long sommeil dont on sort en croyant avoir dormi un jour ou partie d'un jour ..

<"Nous les avons ressuscités pour leurs permettre de s'interroger mutuellement ,l'un d'eux dis "combien de temps êtes vous restés un jour ou une partie d 'un jour " ils dirent " votre seigneur sait parfaitement combien de temps vous êtes restées ici " (Sourate18 verset19) >

Cette impression d'avoir dormi un très court laps de temps , alors que le sujet s'est trouvé plongé dans un "profond sommeil"  figure dans un autre passage coranique et elle est rendue exactement par la meme formulation <"Dieu le fit mourir cents ans et il le ressuscita ensuite puis il lui demanda"combien de temps est tu resté ainsi " ? "j y suis resté un jour ou une partie d un jour .." (sourate 2 verset 259)>

Ce dernier recit est un écho au long sommeil d'Abiméléch , serviteur fidèle de Jérémie (prophète du VI e siècle avant Jésus Christ) ainsi endormi afin que lui soit épargné la vision désolante de la déstruction de Jérusalem ..

Rapporte dans les Paralipomènes de Jérémie (Apocryphes biblique), il à été très répandue dans la chretienté orientale de l'antiquité tardive..

Une telle conception des choses ,  tend à presenter le jour de la résurrection et donc du jugement comme imminent pour chacun , quel qu'ait été le moment de sa mort et elle représente une "leçon" du texte coranique liée a son aspect apocalyptique .

Or cet avertissement dans le cas présent est adressées tout spécialement aux chrétiens car consideré dans un cadre élargis , le récit des gens de la caverne est avancé par le coran comme un signe destiné à avertir ceux qui disent "Dieu s'est donné un enfant" du chatiment terrible qui les attends ..

 

Ce passage préliminaire oppose donc les non croyants qui  disent "Dieu s'est attribué un enfant "(Jésus est le fils de Dieu) aux croyants qui affirment que Dieu ne s'est pas donné de progéniture ..

Aux uns à l''issue d'un long sommeil qui leur semblera n'avoir duré qu' un jour sera réservé le pire des chatiments aux autres la plus grande récompense ...

Partager cet article

Repost 0
Published by General du pommeau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de seddouki.foued.over-blog.fr
  • Le blog de seddouki.foued.over-blog.fr
  • : Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. Article 19 Déclaration des droits de l'homme
  • Contact

Recherche

Liens